Sommaire

Partagez cet article

Présentation du recueil de poèmes Rouge est ma terre d’Emile Arsele Ngeutcheu

Sommaire

Partagez cet article

Rouge est ma terre est un recueil de poèmes d’Emile Arsele Ngeutcheu, paru sur le catalogue de MAB Editions.

Ce livre parle de retour aux sources. D’attachement à ses racines avec en toile de fond les liens profonds que nous avons avec nos ancêtres qui nous ont précédés.

Quatrième de couverture Rouge est ma terre

Présentation du recueil de poèmes Rouge est ma terre d'Emile Arsele Ngeutcheu« La bonne parole guérit ». La parole, le poète Émile Arsèle Nguetcheu en a fait sienne.

Fasciné par ses quarante-neuf épiques et réalistes poèmes, j’ai creusé avec grand intérêt le bonheur, le partage, l’identité, la finitude et l’homme.

À lire ce poète dont les traits sont si profonds que l’inexploré, toute lectrice ou tout lecteur ne se reverrait-il pas autrement ? Envoûtant est son style.

Captivant est son arrêt sur l’humanité. Sans repère, sans souvenirs, où aller ? Á quel bonheur rêver ? À travers ce recueil “Rouge est ma terre”, notre poète invite toute femme et tout homme à s’arrêter pour mieux avancer : « Mon ami.

Si tu ne sais pas. Si tu ne sais pas où tu vas. Retourne au moins sur les traces. Les traces laissées par tes pas »

Alain Tréké Parménide

 

Caractéristiques du livre

ISBN : 9 978-2-900-662-090

Titre : Rouge est ma terre

Editeur : Emile Arsèle Nguetcheu

Rayon/genre : Poésie

Nombre de pages : 142

Date de parution : mai 2022

Prix : 5000 FCFA / 7,50 euros

Lire aussi l’entrevue de Dominique Faure et découvrir ma chronique sur Frédéric Instants de grâce, son roman.

A propos de l’auteur

Émile Arsele Nguetcheu, l’auteur de ce recueil de poèmes est né le 9 décembre 1976 à Bafang, petite ville de l’ouest Cameroun.

Émile Arsele Nguetcheu

Émile Arsele Nguetcheu, l’auteur de ce recueil de poèmes est né le 9 décembre 1976 à Bafang, petite ville de l’ouest Cameroun.

Il a cofondé, avec le poète gabonais Patrick Aleph, le Club des Poètes du Gabon dont il a été Secrétaire général pendant quatre ans.

Membre de la Ronde des Poètes du Cameroun, ami de l’Association Livre ouvert. Après avoir exercé plusieurs activités : Représentant permanent, coordonnateur des Zones à Wally Agence Hôtesse (Gabon), Rédacteur en Chef du Journal « La Voix Des Jeunes » (Gabon), Consultant au Comité de l’Excellence Africaine (Cameroun), Président d’Africa Foundation Awards (Cameroun), Commerçant et vendeur à la sauvette, il est actuellement Représentant GDP au Cameroun, Correspondant de la chaîne panafricaine Téléwallyssimo, Présentateur Tv de l’émission Les ways du Mboa et Maître de Cérémonies.

Suivre l’auteur

Facebook : http://www.facebook.com/Emile Arsèle Nguetcheu

Twitter : Emile Arsèle Nguetcheu 

 

Extraits du recueil Rouge est ma terre

Sur le dos de la terre rouge

Sur le dos de la terre rouge

De chez nous

Un homme découvre tracés

Des signes cabalistiques

Dont les oreilles et les yeux

Dans leurs jeux quotidiens

Rêvent ouvertement

D’écouter la chanson du grillon

 

Sur le dos de la terre rouge

De chez nous

Une femme la houe à la main

Laboure

Et forme sur le dos du sol

Des sillons d’une beauté à ressusciter les morts

Dans quelques mois, la terre généreuse suivant la loi

Donnera au monde des fruits d’un goût exquis

 

Sous un ciel rempli d’une infinité d’étoiles

Un homme et une femme conjointement

Entendent comme des bruits dans la tête

Une voix incantatoire

Dont les lèvres murmurent de manière répétée

Des formules sacrées

Qui résonnent jusqu’au cœur de la nuit

Comme l’écho des mots dans leur course sur le rocher.

 

Extrait du recueil de poèmes Rouge est ma terre, Emile Arsele Ngeutcheu, MAB Éditions, 2022, p.16

 

L’ami de l’homme dans la nuit c’est le courage

Il ne se passe plus un jour

Sans que nos cités ne soient plongées

Dans un noir de jeudi soir

Crachant dans les rues tous les détraqués

Véritables dangers dans la société

 

Il ne se passe plus un jour

Sans que nos robinets soient fermés

Laissant aux populations l’amer loisir

De consommer de l’eau souillée

Et de choper au passage du choléra

 

Il ne se passe plus un jour

Sans que les prix des produits de première nécessité

Ne soient simplement fois quinze multipliés

Sur les marchés

Au grand dam de mon peuple affamé

Qui, malheureusement

Se livre un combat de titans

Mais contre lui même

Et qui à la chasse préfère remplir sa gibecière

De pains arrosés d’huile

Et chargés de sardines sans tête.

 

Tristesse infinie

Que ce peuple

Nourrit de paroles défaitistes :

On va encore faire comment ?

De gémissements stériles :

Vous voulez nous tuer ou quoi ?

De lamentations infertiles :

Wêêêeeee Wêêêeeee Wêêêeeee !

 

Mon peuple

Te voilà pris comme un rat à ton propre piège

Mon peuple

Je ne t’ai jamais connu ainsi

Mon cher peuple

Tu boxes pourtant rageusement contre la faim de tes enfants

Mais la peur t’a égaré

Et tu as choisi de te terrer sur terre

Refusant de comprendre

Que l’ami de l’homme dans la nuit c’est le courage

Et voilà que tout un peuple

Promis à un beau destin

Passe son temps à lire l’heure sur un calendrier.

 

Extrait du recueil de poèmes Rouge est ma terre, Emile

Arsele Ngeutcheu, MAB Éditions, 2022, p.37

A propos de l’éditeur

MAB Éditions est un éditeur de livres écrits par des Africains pour les Africains et le reste du monde créé en 2021. Il est basé dans trois pays Cameroun, Gabon et Cote d’Ivoire.

Notre ambition est de revaloriser et redynamiser la littérature africaine en donnant l’opportunité aux (jeunes) talents du continent de publier des ouvrages de qualité qui permettent de connaître l’Africain, loin des clichés et des stéréotypes.

Nous publions des livres africains qui nous ressemblent, des livres qui nous parlent, des livres dans lesquels nous nous retrouvons, des livres authentiques.

Nos collections                                                 

Thrillers et polars

Poésie

Détours romanesques

Savoir(s) et Connaissance

 

 

Nos articles précédents

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire