Sommaire

Partagez cet article

Mon avis sur Par Effraction de V. Margy

Sommaire

Partagez cet article

Par Effraction est un récit autobiographique écrit par V. Margy réédité par Drakkar Editions en décembre 2022.

C’est un témoignage poignant sur les évènements de qui ont jalonné sa vie.

Entre la naissance de son frère condamné à être handicapé et le divorce de sa mère, sa mamie a été d’une grande aide. 

Même après que sa mère rencontre un homme alcoolique et violent qui la tabassait nuit et jour et ne s’occupait guère d’Henri.

Présentation du roman

Quatrième de couverture ou résumé

Ma famille… Mon père, ma mère, ma grand-mère et surtout mon grand-frère.

Une vie rythmée par le handicap de ce grand frère et le travail de mes parents.

Mais moi, qui suis-je, quelle est ma place ? Découvrez mes souvenirs, mon histoire, ma vie, notre vie.

Plongez dans le récit d’une famille où entrent par effraction la colère, le désespoir, l’injustice mais aussi les liens, l’amour et la vie.

A propos de l'auteur

V.Margy est née, entre deux pavés, le 6 mai 1968 à Paris.

Le début de sa vie est celle d’une petite fille sage, obéissante, vite, trop vite autonome, ricochet du conseil reçu par ses parents « Ne restez pas sur un échec, faites un deuxième enfant ! ».

Avant ce conseil, cette médecin brise le conte de fées de ses parents en leur annonçant que
leur fils a un retard mental important, ne parlera pas, ne marchera jamais.».

Un coup de guillotine dans leur vie. Enfant, sa cour de récréation est le magasin de ses parents.

Adulte, le commerce et la formation lui serviront d’alibi pour braver sa timidité. Très vite la passion des mots qui l’anime depuis
sa plus tendre enfance, la conduira à écrire sa vie, une autobiographie qui au fil des réécritures se transformera en autofiction.

« L’inversion du sens des mots laissera irréversible le cours des évènements. Aucun synonyme n’atténuera la douleur de les voir succomber sous mes yeux impuissants.

Grammaire et vocabulaire, armes redoutables de la littérature, seront inutiles face à la mort.

À chaque phase de réécriture, je les verrai mourir de la même manière.

Et pourtant, à la suivante, je les verrai renaître de leurs cendres comme un jour sans fin. ». Nul n’est besoin d’une biographie, l’auteure nous livre, ici, sa vie, sans filtre !

Mon avis sur Par Effraction

La couverture de Par Effraction nous présente une chaine qui se délie au-dessus d’un arrière-plan mordoré.

Les fragments de cette chaine s’éparpillent comme des gouttes de rosée. Ce qui nous emmène à penser à une sorte de libération.

Peut-être que c’est ce que représente ce livre pour l’auteur…

Tout part d’une souvenir…, d’une photo d’enfance qui évoque plein de souvenances. Et puis, une naissance, un fils que les médecins traitent vite d’erreur à corriger par un second enfant.

Et puis, qu’est-ce qui dit que ce ou cette deuxième ne sera pas aussi un « échec » ?

Grâce à l’amour inconditionnel de sa mamie et de sa sœur, ce fils grandira malgré son handicap. Sans aucun soutien, Henry serait mort très tôt.

Par Effraction est une alternance entre les moments heureux et moins heureux vécus par l’auteur.

Ce livre est donc le récit de la vie de l’auteur mis à nu où il nous y présente les grands moments de sa vie. De sa naissance, sa puberté et ses premières règles, la découverte de ses choix sentimentaux, …

Dans ces moments ou tout lui semblait perdu, il y a eu des membres de son entourage qui ont été présents.

Et comme si cela ne suffisait pas, après vingt-cinq ans de vie commune, ses parents se séparent.

Comment arrivera-t-elle à gérer Henry, ses problèmes personnels, soutenir sa mère sans travail ? Elle va de boulot en boulot, elle n’arrive pas à tenir.

Ce roman est un témoignage sincère sur le harcèlement, une ode à la vie. C’est aussi un appel à être présents pour nos proches quoi qu’il en coute.

Un appel à accepter d’être « soi-même », d’assumer ses choix et ses convictions.

Inscrivez-vous à notre newsletter

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Nos articles précédents

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire