Sommaire

Partagez cet article

La technique de l’iceberg : comment l’utiliser pour donner du relief à vos histoires

Sommaire

Partagez cet article

Si vous êtes un écrivain en herbe en quête de techniques pour améliorer vos histoires, vous êtes au bon endroit. 

Dans cet article, nous allons vous présenter la technique de l’iceberg.

C’est une méthode de narration qui consiste à donner au lecteur juste assez d’informations pour qu’il puisse deviner…  

  • Les dynamiques et 
  • Les histoires sous-jacentes à votre récit, tout en laissant une grande partie de celles-ci dans l’ombre. 

La technique de l’iceberg permet de donner du relief à vos histoires, de les rendre plus captivantes et plus mémorables pour vos lecteurs.

La technique de l'iceberg : comment l’utiliser pour donner du relief à vos histoires

Qu’est-ce que la technique de l'iceberg : définition

Qu’est-ce que la technique de l'iceberg : définition

La technique de l’iceberg tire son nom du fait qu’un iceberg n’en montre que la partie visible en surface, alors que la majeure partie de la masse se trouve sous l’eau. 

De la même manière, la technique de l’iceberg consiste à ne révéler qu’une partie des informations nécessaires à la compréhension de votre histoire, tout en laissant le lecteur deviner le reste. 

Cette technique est souvent utilisée dans la littérature, le cinéma et les séries TV pour susciter l’attention du public et stimuler son imagination

En effet, en laissant une part de mystère dans votre récit, vous incitez le lecteur à chercher lui-même les réponses.

A combler les vides de votre histoire avec sa propre imagination.

Comment utiliser la théorie de l’iceberg ?

Maintenant que vous avez compris ce qu’est la technique de l’iceberg, voyons comment l’utiliser pour sublimer vos histoires.

Théorie de l'iceberg et le show don’t tell

La technique de l’iceberg est souvent associée à la règle du “show don’t tell” (montre, ne raconte pas).

En effet, elle vous permet de montrer des événements, des émotions et des dynamiques plutôt que de simplement les décrire.

Cela rend votre histoire plus vivante, plus immersive et plus prenante pour le lecteur.

Technique de l’iceberg : pourquoi l’appliquer à vos récits ?

1. Pour faire allusion à des dynamiques et des histoires complexes

La technique de l’iceberg est particulièrement utile lorsque vous voulez faire allusion à des dynamiques et des histoires complexes sans les expliquer en détail. 

Par exemple, si vous écrivez une histoire sur une famille dysfonctionnelle, vous pouvez donner juste assez de détails pour que le lecteur comprenne les tensions entre les personnages, sans entrer dans les détails de chaque dispute ou conflit.

2. Pour ne pas en dire trop...

Cette technique est également utile lorsque vous voulez dire un peu sans tout dire. 

Par exemple, si vous voulez suggérer qu’un personnage a une addiction.

Sans entrer dans les détails, vous pouvez simplement le montrer en train de se gratter les bras ou de chercher frénétiquement quelque chose dans ses poches.

Attention ! N'omettez pas ce que vous ignorez vous même

Il est important de noter que la technique de l’iceberg ne doit pas être utilisée pour masquer des lacunes dans votre histoire.

Ou pour rendre votre récit plus mystérieux qu’il ne l’est en réalité.

Si vous ne savez pas pourquoi un personnage agit d’une certaine manière, il vaut mieux l’expliquer plutôt que de laisser le lecteur deviner.

Exemple principe de l'iceberg

Pour illustrer l’utilisation de la technique de l’iceberg, prenons l’exemple du film “Fight Club”

Dans ce film, le personnage de Tyler Durden est clairement un personnage complexe et mystérieux.

Mais le réalisateur ne nous donne jamais toutes les réponses sur son passé ou ses motivations. 

Au lieu de cela, le film nous laisse deviner qui il est vraiment à travers des indices subtils et des allusions. 

Cela rend le personnage plus fascinant et plus mémorable pour le spectateur. 

En conclusion...

Si vous voulez donner du relief à vos histoires et captiver vos lecteurs, la technique de l’iceberg est un outil précieux à votre disposition. 

En utilisant cette méthode de narration, vous pouvez montrer plutôt que raconter.

Suggérer plutôt que tout expliquer et laisser vos lecteurs combler les vides de votre histoire avec leur propre imagination. 

N’oubliez pas que la technique de l’iceberg ne doit pas être utilisée pour masquer des lacunes dans votre histoire.

Vous devez vous en servir plutôt pour rendre votre récit plus vivant et plus prenant pour le lecteur.

Nos articles précédents

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire